L’ADEME et l’AMORCE ont récemment publié un document mettant en valeur des bonnes pratiques autour du grammage des portions servies aux convives pour permettre la réduction du gaspillage alimentaire en restauration collective.


Ce rapport permet de rappeler quelques points intéressants, comme :

➢ La réglementation relative aux grammages a un champ d’application limité aux plats « prêts à consommer » préparés par des fournisseurs extérieurs. Elle permet une variation de +/- 10% 

➢ Les recommandations du GEM-RCN ont une valeur seulement indicative et non obligatoire 

➢ Les grammages peuvent être adaptés par les collectivités aux besoins des convives dans leurs documents contractuels 

La réalisation d’un diagnostic précis du gaspillage alimentaire dans les établissement est également considéré comme indispensable : cela permet de quantifier le gaspillage alimentaire et d’en identifier les sources.


Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire ce document, disponible au téléchargement ci-dessous :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *