De plus en plus d’Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) s’intéressent à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Cette implication pour la diminution du gaspillage s’inscrit, en général, dans une politique d’établissement plus large: développement durable, lutte contre la dénutrition…

Comme le mettent en avant les photos ci-dessous, différents acteurs sont impliqués lors de l’accompagnement proposé par le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle et réalisé par le groupement OrgaNeo / Partage Ton Frigo : chef de cuisine, équipe de cuisine, équipe de service, aides soignantes, infirmières, animatrices, directrices d’établissement…

Ces photos montrent une des étapes essentielles de l’accompagnement : les pesées des restes alimentaires. Sur une semaine, les établissements, accompagnés pèsent les déchets alimentaires (entrée, plat, dessert, pain) afin de faire un état des lieux du gaspillage alimentaire de l’EHPAD.

Photos prises à l’EHPAD Les Lilas, Jarny ©GBERGER-CD54

Ces données, complétées par un audit du site de restauration de l’établissement et par des questionnaires convives, permettent d’établir un diagnostic précis du gaspillage alimentaire.

Les différents acteurs de l’EHPAD sont ensuite réunis pour établir un plan de 3 actions concrètes, qui permettront de réduire le gaspillage alimentaire.

Quelques mois après cette première semaine de pesées, les établissements sont contactés afin de faire un point sur l’avancée de leur plan d’actions.

Et enfin, un an après la première semaine de pesées, une deuxième semaine de pesées est réalisée en autonomie par l’établissement pour estimer l’évolution du gaspillage alimentaire.


En parallèle de ces différentes actions, le personnel de l’EHPAD a la possibilité de s’inscrire à différents modules de formation pour aller vers une alimentation à faible impact environnemental.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *